Physique Chimie Hourdequin
Accueil du site > Actualité > 22 avril 2017 - Marche pour les Sciences et Jour de la Terre : "La science (...)

22 avril 2017 - Marche pour les Sciences et Jour de la Terre : "La science n’est pas une opinion"

dimanche 23 avril 2017, par Emmanuel HOURDEQUIN

Des chercheurs ont manifesté à San Francisco pour défendre la recherche sur les changements climatiques

Le 22 avril 2017, une marche historique doit avoir lieu aux États-Unis et à travers le monde. Elle a été lancée parl’intermédiaire du compte Twitter @ScienceMarch DC, par Jonathan Berman, de l’université du Texas, et Caroline Weinberg, chercheuse en santé publique. "Nous avons été inspirés par les attaques actuelles contre la science de la part de la nouvelle administration", a écrit cette dernière au quotidien The Washington Post. Musellement de la communication des chercheurs fédéraux, menace de gels de crédits, critique de la science environnementale et climatique, annulation d’un sommet climat et santé ont inquiété au plus haut point…

Les responsables des grandes institutions scientifiques françaises la soutiennent. Voici un communiqué du CNRS (Centre National de Recherche Scientifique) :

En tant que dirigeants d’opérateurs publics de recherche, nous souscrivons à l’idée que la « science est un processus et non un produit, un outil de découverte qui nous permet d’approfondir et d’affiner sans cesse notre connaissance de l’univers ». Confrontés nous aussi à des budgets contraints, nous partageons la conviction que « les restrictions budgétaires et le gel des recrutements vont à l’encontre de l’intérêt des Nations ».

C’est pourquoi nous soutenons pleinement l’initiative de cette marche citoyenne pour les sciences.

Jean Chambaz, Président de la Coordination des Universités de Recherche Intensive Françaises (CURIF) Alain Fuchs, Président du CNRS Yves Lévy, PDG de l’INSERM Philippe Mauguin, PDG de l’INRA Antoine Petit, PDG d’INRIA Daniel Verwaerde, Administrateur général du CEA

Marcher pour les sciences le 22 avril c’est montrer le soutien et l’attachement des citoyens aux principes d’indépendance de la recherche, c’est défendre la construction des savoirs face aux opinions et idéologies préconçues, c’est affirmer la nécessité du dialogue entre sciences et sociétés, et exiger la prise en compte du travail scientifique dans les décisions politiques. Cette marche sera également l’occasion de se poser ensemble la question de la place des sciences dans la société et d’initier des actions de culture scientifique (http://www.marchepourlessciences.fr).

À Nantes, 400 personnes se sont rassemblées pour défendre la recherche publique indépendante des entreprises privés, multinationales et des lobbys industriels et financiers. On peut retrouver les photos à l’adresse suivante : https://drive.google.com/drive/folders/0By4PEEQWsYbybHkxai16MjhKVjQ, sur le site suivant : (cliquer ici)

http://www.univ-nantes.fr/1491818887386/0/fiche___actualite

https://lejournal.cnrs.fr/articles/pourquoi-les-scientifiques-appellent-les-citoyens-a-marcher-pour-la-science?utm_content=buffer184ed&utm_medium=social&utm_source=twitter.com&utm_campaign=buffer

Répondre à cet article

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0